Accueil Votre Mairie Demarches Administratives Vie Pratique Jeunesse Education Vie Associative Culture et Loisirs Liens Contact

 

> Culture & Loisirs > Evènements 2013 >Intercommunalité

CONFERENCE DE PRESSE EN MAIRIE DE PONT A MARCQ
Cliquer pour agrandir

Jeudi 14 février, en mairie de Pont à Marcq, une conférence de presse a été donnée pour expliquer les grandes lignes de la future Intercommunalité de la Pévèle.

Cliquer pour agrandir

 

M Bailly (Sénateur-Maire d'Orchies, Président de la Communauté de Communes du Coeur de Pévèle), M Ruant (Conseiller Général, Maire de Wahagnies, Président de la Communauté de Communes du Sud Pévèlois), M Detavernier (Conseiller Général, Maire d'Aix les Orchies, Président de la Communauté de Communes Espace en Pévèle), M Cortequisse (Maire de La Neuville, Président de la Communauté de Communes du Carembault) et M Cambier (Maire de Pont à Marcq) se sont réunis pour expliquer la grande Pévèle.

M Luc Monnet (Conseiller Général, Maire de Templeuve, Président de la Communauté de Communes du Pays de Pévèle) s'est excusé pour son absence.

Cliquer pour agrandir

M. Lazaro prend la parole pour préciser que l'intercommunalité est une necessité. 60% des communes concernées ont décidé d'un rassemblement à 38, ce qui représente 90 000 habitants. Lundi, M. Bur, Préfet de Région a reçu les acteurs de la future intercommunalité. Les statuts doivent être validés pour le 31 août 2013. Mais sur la Pévèle, les élus travaillent d'ores et déjà sur ce dossier. En effet, si rien n'est décidé en commun, c'est le Préfet qui imposera par arrêté prefectoral, les statuts.

La loi impose la mise en place de l'intercommunalité pour le 1er janvier 2014. Mais la Grande Pévèle demande un délai supplémentaire : jusqu'au 1er janvier 2015, ce qui permettra la mise en place sereinement.

M. Lazaro précise que cette union permettra de garder l'identité de la Pévèle. Il ajoute qu'il faut "être acteur de notre destin plutôt qu'observateur".

M. Bailly prend la parole pour expliquer que cette intercommunalité est une réussite dans le sens où les communes ont réussi à travailler ensemble dans l'interêt général. Grâce au Pays Pévélois, les communes ont déjà appris à se connaître. M. Detavernier décrit cette association comme une base de travail sur le plan économique, aménagement du territoire etc...

M. Cortequisse explique qu'ils travaillent ensemble depuis plusieurs mois en reprenant les différentes compétences existantes. Ils auront ensuite 2 ans pour mettre en place la politique adoptée. L'ensemble du personnel devrait être repris sans doublon de services. Les impôts locaux peuvent être lissés sur 12 ans. Parmi les compétences à mettre en commun, on trouve la politique jeunesse et la voirie. Les deux sont délicats et demandent un travail en communauté. Le but étant de renvoyer le plus de compétences au niveau de l'intercommunalité, ce qui permettra de mutualiser les moyens (ex: transport, logement, très haut débit...)

La parole de fin a été donnée à M. Cambier. La commune de Pont à Marcq, seule pour l'instant, va intégrer la Grande Pévèle. Mais à travers le Pays Pévélois, notre commune travaille déjà avec les communes avoisinantes sur plusieurs projets. Les richesses des uns et des autres permettent d'avancer.

 

 

 
Le CyberPam
  Evènements 2013
  Publications
 
Cinéma Templeuve
 
Télécharger en PDF le dernier PAM au quotidien
Cliquez
 
Copyright © 2008 Mairie de Pont-à-Marcq. Tous droits réservés. Mentions légales.