Place du Bicentenaire

59710 Pont-à-Marcq

03 20 84 80 80

Ouverture de l'accueil

Lundi - Jeudi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h30
Vendredi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h00

ASSEPAM

Contact

L’association ASSEPAM s’est créé afin de promouvoir la sécurité dans tous les domaines et notamment la sécurité routière, la sécurité domestique, la prévention des risques, l’éducation, la sécurité des personnes et des biens,…

M. Deffrennes nous présente l’association :
Nous sommes indépendants de toute organisation publique ou privée et
notamment de la Commune, de la Région et de tout parti politique. Nous
ne tisserons de lien qu’avec d’autres associations ayant le même but ou
pouvant nous aider dans nos actions, afin de rester libre de toute
pression.

Nous utiliserons tous les supports afin de diffuser des plaquettes-mémo, tracts, lettres d’information mais aussi pétitions,
lettre-ouverte,… ainsi qu’internet par l’ouverture d’un site et d’un
blog (assepam.unblog.fr) ou chaque adhérent pourra participer et
profiter des informations, conseils et réponses.

Nous mettrons également en place des formations
ou des initiations sous forme de réunion ou de cours par des
professionnels de la sécurité (pompiers, Sécurité Civile,…) sur les premiers secours, les risques domestiques mais aussi la sécurité individuelle en rapport avec la délinquance.

Comment s’inscrire ?

L’adhésion est de 10 € pour une simple
inscription et de 15 € pour les membres actifs. Cette cotisation sera
perçue lors de notre première assemblée générale qui aura lieu le 26
Mai à 19h00 dans le hall de la médiathèque, rue du Maréchal Leclerc.

Quels seront les premières actions :

  1. Défendre et suivre le dossier du contournement
  2. Proposer des conférences organisés et animés par les membres de l’association. 
  3. Former aux premiers secours

Pourquoi cette association ?


« Suite au tract de la mairie concernant le contournement, j’ai voulu relancer l’association ASCOPAM qui se battait pour le contournement de Pont à Marcq. Mais en discutant avec M. Cambier, Maire de Pont à Marcq, il semblait plus intéressant d’élargir les actions de l’association en s’attaquant à la sécurité au sens large. Plus nous serons nombreux, plus nos actions auront du poids. »